• Le lundi 15 novembre au Metropolis à Montréal avait lieu le concert de Taking Back Sunday avec, comme artistes invités, Atreyu et Funeral For A Friend.

    Cette fois-ci au Metropolis, aucune attente pour rentrer, les portes ont ouverts très de bonne heure pour laisser le temps à tous les gens d'avoir leur places. C'était un show sold-out alors il n'y pas beaucoup de monde mais plutôt, il y avait trèssssss beaucoup de monde! En bas sur le "parterre", on avait un bon 1pouce entre chaque personne et sa ne prenait pas grand action pour faire monter la chaleur ambiante (qui était déjà très élévé).

    En premier lieu, les excellent Funeral For A Friend ont réchauffé la salle. Un set très tight, la voix du chanteur qui manque aucune notes et un bon choix de chansons. Ils ont joué toute les chansons que je voulais entendre. Très bonne présence sur scène. Set trop court par exemple...

    Ensuite le groupe Atreyu est embarqué sur scène. C'est pas le band que je tripes le plus mais je dois avouer que sa sonnais tout de même bien. Grosse déception cependant au niveau du pit.. Atreyu, c'est pas du punk, c'étais pas le moment de slamer, faudrais que les kids apprennent que quand c'est ce genre de musique qui joue, c'est du mosh qui faut faire et non du slam. Je voyais des jeunes qui essayait de mosher en se faisant pousser par des "slameux".. Pas très bright.
    Autre point négatif, j'sais pas si c'est à cause que j'étais pas placer à un bon endroit (sur le balcon en haut) mais me semble que les solos de guitares sonnaient pas assez fort...

    Taking Back Sunday, tête d'affiche de la soirée ne m'ont pas déçu. Leur set était pas mal 50/50 au niveau du ratio "nouvel album vs vieil album". Bonne ambiance, la foule était dedans.. P-e trop même par bout. Bonne présence sur scène (à part p-e le bassiste qui a plus d'lair de patiner que de jouer de la bass...). Le chanteur était quelques chose à voir à cause des passes de micro qu'il faisait!
    Côté négatif, je dois dire que plus tu t'avançais en avant, et plus on entendait des "I Love You Adam!" ou autres criage de filles groupies.. J'sais pas mais on est pas à un show de N*SYNC me semble!
    Autre choses, les lumières pour ceux qui était sur le balcon, sa arrivait souvent directement dans les yeux.. Et finalement, 1heure et quart pour un headliner.. s'pas beaucoup!

    Bref super de bon show!

    ++++++
    - Funeral For A friend
    - Taking Back Sunday
    - La salle (Métropolis)
    - Le balcon en haut (première fois, j'y allais et je dois dire que c'est *WoW!*)

    ---------
    - Les groupies qui venaient juste pour voir Taking Back pis qui connaissait pas les autres bands
    - Les pseudo hardcool kids aik leur bandeaux de mosheux (come on! on est pas au HellFest sacrament!)
    - La merch.. Après Funeral For A Friend, je me suis fait dire qui en restait pu... Et que c'étais très cher (50$ pour un hoodie, 27$ pour un tshirt...)



    votre commentaire
  • Deouis quelques temps, je commence à checker autour de moi pour me partir un band.
    Ce que j'aimerais jouer (avis à ceux qui serait interressés :P), sa serais dans le style indie/emo.. Pas trop slow (en tuka, pas trop souvent) et que sa sois pas trop hardcore.. Un genre d'entre deux. Dans le style At The Drive-In, The Kinison, The Stills, The Used mais toute mélanger!
    Je ne veux pas m'en tenir à un style, sa serais bien de mixer le tout.
    Surtout, sa serais pour jouer pour le fun. Faudrais sa sois sérieux mais jamais dans l'optique: "Ah, on veux devenir BIG! *tête enflées*". Quelques choses de sérieux mais pas pour l'argent ni pour le succès. Pour nous et si le monde aiment sa, tant mieux. :P

    1 commentaire


  • J'ai décidé d'écrire un extrait des paroles d'une chanson de Alexisonfire. Je crois bien que sa défini bien ce que je remarque de plus en plus ces dernier temps: les jeunes prennent plus au sérieux la manière dont les membres de groupes sont habillé que la musique elle-même.

    "Because this shit is not about pants
    And this shit is not about shirts
    And this shit is definitely not about hair
    This shit is about having a fucking good time
    Maybe music isn't dead .. Maybe music isn't dead ..
    Maybe we just forgot what it fucking sounded like"

    C'est tellement frappant de nos jours quand on va dans les shows. Personne bouge pour ne pas défaire leur coiffure.. Bien souvent, tu vas dans un show, tu t'aperçois bien vite que la plupart des gens se sacre de la musique. Ils restent au bar ou bien au stand de merch pour jaser entre eux. Je trouve sa franchement décevant pour les bands qui jouent de voir que les spectateurs n'ont pas l'air d'être divertis...


    1 commentaire



  • Je viens de mettre en ligne ma radio internet. J'ai mis un peu n'importe quoi. J'espère que vous allez prendre plaisir à l'écouter.
    Je vais changer la playlist le plus souvent possible. Je vais toffer cette playlist pour un bon 2 semaines par contre. Elle est aussi disponible en cliquant sur "Martin" tout juste à coté du "Ma radio Internet" de la section "Moi". Amateur de Emo/Punk/Hardcore/Indie, vous devriez être assez ravis :P
    Cliquez sur le lien en dessous. Enjoy!


    Ma Radio!





    votre commentaire
  • J'entends souvent du monde autour de moi essayer de décrire le Emo mais mon dieu que le monde sont pas renseigné!
    Du Emo, premièrement, c'est pas Dashboard Confessional... Ce style de musique là, c'est des hardcore dudes dans les années 80 qui ont décidés de faire du hardcore mélodique et avec des paroles qui parlaient d'émotions. Ce qui veux dire que le Emo "pur", c'est du hardcore mélodique et des paroles émotionnelle. Les précurseurs ont été Rites Of Springs, Embrace, Fugazi et Husker Dü pour n'en nommer que quelques un.

    Il y a aussi beaucoup de gens qui disent "Ah le emo, sa existe pas!".. Tant qu'à moi, c'est aussi con de nier l'existence du emo que de dire que c'est dashboard la référence! Je ne verrais pas pourquoi qu'au 21eme siècle, on ne pourrais pas avoir un "nouveau" style musical qui fassent surface et qui soit en quelques sorte une "sub-culture" comme le punk ou le rap. Je vois le Emo un peu comme une version moderne de la vague romantique du 19ème siècle.

    En tout cas, je vais pas commencer à écrire une bible pour vous montrer c'est quoi le Emo.. J'espère que vous avez compris avec les quelques lignes que j'ai écris.

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique